Substances toxiques dans les couches: les 3 questions que l’on se pose ?

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) est chargée d’assurer la sécurité sanitaire s’est penchée sur l’étude de la composition des couches jetables.

Son avis a été publié le 23 janvier. Elle note des dépassements de seuils sanitaires pour plusieurs substances chimiques.  » Il s’agit de substances parfumantes (butylphényl méthyle propional ou lilial®, hydroxyisohexyl 3-cyclohexène carboxaldéhyde ou lyral®), certains hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), le PCB-126, la somme des PCB-DL et la somme des dioxines, furanes et PCB-DL « , précise l’Anses.

Quels sont les risques pour le bébé ?

Au total, 23 références de couches pour bébé ont été analysées. « Ces analyses ont mis en évidence la présence de différentes substances chimiques dangereuses dans les couches jetables qui peuvent notamment migrer dans l’urine et entrer en contact avec la peau des bébés. Certaines de ces substances sont ajoutées intentionnellement, telles que des substances parfumantes qui peuvent entraîner des allergies cutanées. D’autres substances identifiées peuvent provenir de matières premières contaminées ou de procédés de fabrication (PCB-DL, furanes et dioxines, HAP) », précise l’Agence.

Quelle marque faut-il acheter ?

Si l’on souhaite limiter les principaux risques signalés par l’Anses, il faut surtout privilégier les couches garanties « sans parfum ajouté » ou des couches dites « écologiques ». Ces marques garantissent des produits sans chlore, sans parfums ajoutés ou encore sans lotion à base de petrolatum (paraffine liquide). Impossible par contre d’éviter la cellulose de bois, car tous les fabricants l’utilisent dans la partie absorbante des couches.

L’Anses ne donne aucune indication sur les marques qui sont concernées, car son étude, purement scientifique, ne vise aucun produit ni marque en particulier dans ses conclusions. La solution la plus radicale, mais la moins pratique au quotidien, reste à revenir aux bonnes vieilles couches lavables.

Quelles sont les recommandations de l’Anses ?

L’Anses recommande d’éliminer ou de réduire au maximum les substances chimiques présentes dans les couches pour bébé à usage unique.

À cet effet, l’Agence émet plusieurs recommandations à l’attention des industriels :

  • Supprimer l’utilisation de toutes substances parfumantes, en priorité celles susceptibles de présenter des effets sensibilisants cutanés.
  • Mieux maitriser l’origine des matières premières naturelles qui peuvent être contaminées.
  • Renforcement des contrôles est également préconisé ainsi que des mesures réglementaires restrictives au niveau national et international.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*